Portrait

                                                                                                          Sophie Mallet

 

LA COURSE EN TÊTE !

 

Depuis toujours et toute petite, Sophie court

Native de Normandie, ses parents sont très investis dans la vie régionale. « Ils courent tout le temps ! Mon Père mais aussi Maman », précise-t-elle en souriant. Elle se souvient de son enfance classique, conforme à une vie provinciale organisée. Sophie rend souvent visite à sa Grand-tante et à son Grand-père à la capitale. Paris est un choc pour cette hyperactive, « Les chiens ne font pas des chats », précise-t-elle.

 

Un programme sur la civilisation américaine

Passionnée d’art, elle fait des stages dans des galeries d’art, suit des cours à l’Ecole du Louvre et en littérature française à La Sorbonne, puis l’EFAP (Ecole Française des Attachés de Presse). Elle crée, à cette occasion, le département communication à la mairie de Rouen qui devient l’objet de son mémoire de fin d’études. Grâce à son Grand-père, elle part aux Etats-Unis, à l’université de Washington DC, pour suivre un programme sur la civilisation américaine.

 

La création du service communication

« Sur un coup de chance », avoue-t-elle, elle intègre l’Ordre National des Pharmaciens, Jean Parrot, alors Président, et Jean-Luc Audhoui, le plus jeune élu de l’Institution, lui confient la création du service communication. « À l’époque, la voix des pharmaciens était très faible auprès des instances publiques », se souvient-elle. Un passage au CFPJ, (Centre de Formation des Journalistes) à Paris, Sophie fait son entrée dans deux multinationales du secteur de l’industrie pharmaceutique et créée de toute pièce la direction de la communication. « Là, j’ai sorti ma valise d’outils et de méthodes », se souvient-elle.

 

Pionniers dans le digital

« Nous étions pionniers dans le digital et nous remportions tous les prix ! ». Rien n’arrête cette marathonienne et pas que dans la vie professionnelle. Pour garder la forme, elle achète, dans un magasin de sport à La Défense, une paire de basket avec l’idée de courir le marathon de Paris un jour, « et j’attrape ma première médaille ». Pour se perfectionner, Sophie passe l’intégration du master « Politiques de Santé », avec Didier Tabuteau, à Sciences Po.

 

Élaborer des campagnes d’information et de communication

Aujourd’hui, après un parcours en politique, elle dirige MS Affaires Publiques, entreprise qu’elle a créée pour élaborer des campagnes d’information et de communication, « pour réaliser tout ce que je rêvais de faire ». Perfectionniste et toujours projetée dans l’avenir, elle accompagne les entreprises et les élus dans leurs réflexions et leurs projets de communication. Une amie proche avoue : « Sophie a un réseau incroyable ! Par la diversité de ses connaissances, élus, professionnels de santé, industriels, services de recherche, journalistes, elle connait tout le monde ! ». « L’important pour moi, c’est de travailler sur des projets différents, avec des gens différents, dans des milieux différents. À chaque fois, c’est une aventure unique. Je suis toujours bien là où je suis », avoue-elle. En ce moment, elle supervise avec le Docteur Christophe Cermolacce, Chirurgien, spécialiste de la cheville du sportif, la web TV sur la cheville du sportif. Si vous voulez travailler avec elle, un conseil : chaussez vos baskets !

 

Gaël de Vaumas

Directeur de la Rédaction de acteursdesante.fr

 

 

Pour des raisons de confidentialité, nous communiquons nos références clients uniquement sur demande individuelle